Conséquences

Accueil > Conséquences

Parodontite chronique :
Quelles conséquences en l’absence de soins ?

La parodontite et ses symptômes peuvent passer relativement inaperçus jusqu’à ce que ces derniers deviennent plus visibles. La rétractation de gencive autour d’une dent, une douleur à la mastication, un abcès dentaire sont souvent des éléments déclencheurs qui poussent à consulter un dentiste.

Un traitement parodontal est essentiel pour stabiliser la maladie et éviter qu’elle ne provoque plus de dégâts.

Mais, justement, quelles sont les conséquences d’une parodontite chronique en l’absence de soins ?

Le Studio Paro à Lyon 3ème vous informe.

Quelles sont les principales conséquences de la parodontite chronique de l’adulte sur la dentition ?

Une parodontite est considérée comme chronique lorsqu’elle évolue lentement au fil des ans, par comparaison à une parodontite agressive, qui peut survenir suite à un choc émotionnel et dont l’apparition et l’évolution vont être rapides.

Une parodontite chronique sévère a des conséquences esthétiques sur le sourire lorsque les dents se déchaussent, laissant apparaître les racines, mais ses répercussions sur la santé sont encore plus lourdes.

En effet, cette maladie bucco-dentaire d’origine infectieuse s’attaque au parodonte, c’est-à-dire au système d’ancrage des dents dans la mâchoire. Les gencives sont attaquées, ainsi que l’os alvéolaire et le ligament qui permet de faire tenir la dent dans l’os.

Le résultat ? Des dents qui s’espacent, se déplacent… puis finissent par bouger et, éventuellement, par tomber lorsque l’ancrage n’est plus suffisant. Dans le cas d’une parodontite à évolution lente, cela arrive généralement au bout de plusieurs dizaines d’années, mais il ne faut pas sous-estimer le problème ni se résigner : des soins parodontaux adaptés permettent de stopper l’infection et de renforcer la tenue des dents dans la mâchoire. Même si vos dents bougent, il est donc possible de les sauver !

Vous garderez vos propres dents et reculerez ou éviterez l’extraction des dents et leur remplacement par des couronnes sur implants aux coûts très élevés.

soins-studio-paro.jpg

Des conséquences méconnues sur la santé générale

Mais ce ne sont pas les seules conséquences de la maladie : les bactéries responsables de la parodontite peuvent en effet passer dans la circulation sanguine, libérant des substances toxiques qui vont se déposer sur les principaux sites pathologiques de l’arbre vasculaire. Cela signifie que la maladie peut provoquer des maladies cardiovasculaires, mais aussi aggraver une pathologie préexistante. Il existe aussi un lien avéré entre maladie parodontale et diabète de type 2.

De même, plusieurs études ont démontré que les bactéries présentes chez les patients atteints de parodontite sont les mêmes que celles retrouvées dans le cerveau des patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Ces bactéries sont présentes à un niveau embryonnaire et peuvent proliférer.

Enfin, les femmes enceintes sont à risque d’accoucher de manière prématurée si elles sont atteintes de parodontite.

Ces conséquences sur la santé sont méconnues car on a tendance à penser que les problèmes dentaires n’ont de conséquences que sur les dents. Pourtant, la gravité des problèmes que cette pathologie peut entraîner mérite d’être connue pour permettre aux personnes atteintes de réagir au plus tôt.

Dans tous les cas, quel que soit le stade de la maladie, un traitement et un suivi réguliers sont essentiels.

Je suis atteint d’une parodontite,
existe-t-il un risque pour mes enfants ?

Il existe de multiples raisons pour lesquelles une maladie du parodonte peut se développer. Le facteur génétique en fait partie : on constate souvent que des personnes d’une même famille sont atteintes de parodontite. La recherche a par ailleurs prouvé qu’il existait des marqueurs spécifiques qui font qu’une personne sera prédisposée génétiquement à développer la maladie.

Pas de panique cependant ! Même dans le cas où vous seriez atteint d’une parodontite génétique, cela ne signifie pas pour autant que vos enfants développeront forcément la maladie. Avec un suivi adapté, ils pourront conserver une bonne santé bucco-dentaire tout au long de leur vie.

Pour une meilleure prévention, vous pouvez demander au Studio Paro à passer un test génétique (un simple frottis à l’intérieur de votre joue) afin de chercher la présence éventuelle du marqueur génétique Interleukine 1. De cette manière, vous pourrez adapter le suivi bucco-dentaire de votre progéniture en conséquence.

L’équipe du Studio Paro répond à vos questions tout au long du programme de soins et de votre suivi et vous apporte ses conseils pour la réussite de votre traitement.