Parodontite légère

Accueil > Parodontite légère

Parodontite légère :
Un accompagnement sur mesure au Studio Paro

Une parodontite légère se caractérise par une faible perte d’attache osseuse, mais doit être suivie avec attention pour éviter une dégradation.

Le Studio Paro à Lyon 3ème est un cabinet dentaire spécialisé dans le traitement des maladies parodontales. Nous vous expliquons ici tout ce qu’il faut savoir sur la parodontite, sa progression et les programmes de soins que nous proposons à nos patients.

Qu’est-ce que la parodontite et quelles sont ses conséquences ?

Avant d’évoquer le traitement de la parodontite, il convient tout d’abord de définir clairement cette pathologie et notamment de la distinguer de la gingivite.

La gingivite est une inflammation bénigne des gencives qui provoque rougeurs, gonflements et saignements au moment du brossage ou pendant le sommeil. Attention, cependant, à ne pas la confondre avec une parodontite de faible intensité.

La parodontite se différencie de la gingivite par le fait même qu’elle ne touche pas uniquement la gencive, mais l’ensemble des tissus de soutien de la dent (le parodonte, donc) qui lui permettent de tenir dans la mâchoire : la gencive, l’os alvéolaire, le ligament et le cément.

Traitée à temps, la gingivite se soigne très bien et ses effets sont entièrement réversibles. Une parodontite, elle, peut être stabilisée, mais nécessite un suivi régulier tout au long de la vie. Les pertes osseuses qu’elle entraîne sont irréversibles. Lorsque l’ensemble du parodonte est attaqué et que la perte d’attache est trop importante, il y a un risque de perte de dents.

Les origines de la parodontite peuvent être multiples : héréditaires, médicales, stress, mode de vie… D’un point de vue biologique, la parodontite est causée par un déséquilibre entre le nombre de bactéries agressives présentent sous la gencive et la capacité du système immunitaire à se défendre face à ces bactéries. Lorsque le système immunitaire n’arrive plus à se défendre, les bactéries prolifèrent et attaquent l’os autour des dents, qui diminue de hauteur jusqu’à ce que les dents se déchaussent.

En fonction de son stade, la maladie peut toucher quelques dents isolées ou bien toute la bouche.

Au-delà de ses conséquences sur la dentition, cette pathologie du parodonte peut avoir des effets sur la santé générale si l’infection passe dans la circulation générale : apparition ou aggravation du diabète, d’une maladie cardiaque, voire même de la maladie d’Alzheimer…

sourire-studio-paro-patiente-1.jpg
studio-paro-traitement-parodontal
analyse-parodontie

Les différents stades et grades de parodontite

Les parodontologues distinguent 4 stades de parodontite (de I à IV) et 3 grades (de A à C).

Une parodontite de stade 1 peut être considérée comme “légère”. La perte d’attache est minime à ce stade, avec des poches de faible profondeur et aucune dent extraite. A l’inverse, une pathologie de stade 4 désigne une perte d’attache très importante ainsi que des problèmes de mastication et plus de 5 dents perdues.

Le grade permet quant à lui aux dentistes d’évaluer le risque de progression de la maladie selon différents critères statistiques, y compris l’âge du patient.

Une parodontite de grade A présente peu ou pas de dégradation de la pathologie au cours des 5 dernières années (et donc de meilleures chances de stabiliser la maladie) tandis que le grade C désigne une progression rapide, avec des facteurs de risques souvent importants (tabagisme, diabète important).

Le traitement en cabinet sera donc adapté au stade de la maladie et à sa progression afin de la stabiliser le plus efficacement et durablement possible.

Comment traiter une maladie parodontale légère ?

Si vous présentez des symptômes de pathologie parodontale, il est important de consulter un dentiste parodontiste qui saura confirmer le diagnostic et déterminer avec précision le stade et le grade de la maladie.

Avoir une affection parodontale légère de stade I et grade A ne signifie pas pour autant que la maladie ne s’aggravera pas en l’absence de traitement. La progression est lente mais elle existe. Il faut être très vigilance.

Un traitement du parodonte réalisé le plus tôt possible permet d’enrayer la progression de la maladie et d’éviter (avec un suivi dans le temps) une perte d’attache plus grande et ses conséquences sur la dentition et la santé en général.

Au Studio Paro, nous commençons toujours par réaliser un bilan bucco-dentaire complet et un diagnostic précis de la parodontite de manière à vous proposer un programme de soins sur mesure. La profondeur des poches et la perte d’attache détermineront par exemple le nombre de séances nécessaires pour retirer le tartre présent sous la gencive.

Les séances de lithotritie ne servent pas uniquement à nettoyer la gencive, mais aussi à assainir les poches parodontales en profondeur en éliminant les bactéries responsables de la parodontite pour éviter que l’infection ne revienne.

Un suivi de contrôle est systématiquement proposé pour des effets bénéfiques à long terme.

soignant-studio-paro-valerie

Contactez-nous

Le Studio Paro est à votre écoute au pour toute prise de rendez-vous ou demande de renseignements complémentaires.